top of page

PERSEVERANCE, 2020

PERSEVERANCE, 2020

MANIFESTA 13 Marseille

Afin de mesurer l’étendue des transformations que le terme de transition énergétique implique, il est éclairant de se replonger dans les origines de la motorisation thermique. Le projet Persévérance est une réactualisation créative d’une embarcation curieuse de la fin du XVIIIe siècle qui interroge la compréhension des perspectives énergétiques du XXIe siècle. Il consiste à transformer l’étonnant navire de l’inventeur John Fitch, un des premiers bateaux à vapeur de l’histoire, construit en 1786 et propulsé par des rames mécanisées. Afin de mettre distinctement en perspective cette corrélation entre le nombre de watts et le nombre de bras à notre époque, la machine à vapeur est dans ce projet substituée par des panneaux photovoltaïque.

 

Ce saut spatio-temporel crée un pont entre la naissance maladroite de la puissance thermique et le non avenu d’une mobilisation face à son sevrage annoncé. Ce navire souligne la perception erronée que la transition énergétique est une affaire de substitution, alors que l’histoire ne nous montre que des additions de sources énergétiques. Par exemple, la production de panneaux photovoltaïque est aujourd’hui largement dépendante des centrales à charbon en chine. L’historien Jean-Baptiste Fressoz aborde l’histoire de l’énergie : “en tant que dynamique d’accumulation symbiotique” où “les matières premières ne deviennent jamais obsolètes et les processus de substitutions sont largement compensés par les effets rebonds ou les réorientations d’usage. Entre 1900 et 2015, le poids total des matières premières consommées par l’économie mondiale a été multiplié par 12.”

 

Il semble essentiel que la compréhension du terme de transition énergétique se déplace au delà du champ de la technique afin de confronter principalement les usages.

“Pour une histoire des symbioses énergétiques et matérielles” Jean Batiste Fressoz RESPONSABILITÉ & ENVIRONNEMENT – JANVIER 2021 – N°101 – © Annales des Mines

Graphisme @ Yanik Béchet

Le projet Persévérance a été co-produit par l’association voyons voir | art contemporain et territoire, le centre d’Art F.Léger de Port de Bouc et la Région Sud dans le cadre de la biennale Manifesta 13. Merci infiniment aux partenaires qui ont soutenu ce projet : Le Chantier Naval Billie-Marine, l’entreprise AEF Lorient, l’entreprise de solutions photovoltaïques Systovi ainsi que le chantier Naval Palumbo Sy à Marseille.

logo-hortense-le-calvez.png
bottom of page